Vive la Vie

cover_11

Edition automne 2019


cover

Edition été 2019

Consulter

cover

Edition printemps 2019

Consulter

cover_11

L’eau ne connaît pas de frontière
La présence de micropolluants dans nos eaux usées est une problématique que l’on se doit d’empoigner résolument. La Confédération l’a bien compris, en prenant des mesures fortes: toutes les grandes stations de traitement et d’épuration (STEP) du pays devront traiter les micropolluants d’ici vingt ans.

SIG partage cet élan et veut jouer un rôle de précurseur pour traiter efficacement les eaux usées.

La STEP de Villette, actuellement en rénovation, sera la première usine genevoise profilée pour ce traitement spécifique, dès 2023. Le volume d’eau traité ne la rendait pourtant pas éligible pour recevoir le soutien de la Confédération dans cette démarche.

C’est une collaboration transfrontalière avec l’agglomération d’Annemasse, dont l’usine d’Ocybèle est voisine de Villette, qui a permis d’obtenir le volume d’eau requis. En effet, les eaux d’Annemasse seront, après traitement classique, redirigées à Villette, où elles se verront débarrassées de leurs micropolluants.

Le Grand Genève vient au secours de la qualité de l’eau. L’histoire est belle, et elle doit nous inciter à penser large. Car l’eau, comme la transition énergétique, ne connaît pas de frontière.

Christian Brunier

Directeur général

Test
Avertissement

Il semblerait que votre navigateur soit obsolète.

Afin de pouvoir profiter pleinement de l'expérience utilisateur de notre magazine numérique, nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur.