fr L’Organisation météorologique mondiale rend son siège plus vert

Edition automne 2022

En bref

Nouvelles du développement durable et actualités SIG

En bref - Sommaire

Innovation

GoH! roule pour l’hydrogène vert

GOH - Sommaire

Eco-responsable

Réinventer demain grâce à nos déchets

Déchets - Sommaire

Coulisses

énergie: Genève se prépare à une possible pénurie

Pénurie - Sommaire

Partenaires

SIG au cœur de la vie locale

Partenaires - Sommaire

Parole de client

L’Organisation météorologique mondiale rend son siège plus vert

OMM - Sommaire

Rencontre

«Histoires de Genève», les mille visages d’une ville

Rencontre - Sommaire

Nature

L’eau, un bien précieux à préserver

Nature - Sommaire

Saveurs

Des crêpes qui dépotent

Saveurs - Sommaire

Agenda

Agenda - Sommaire

SIG et vous

PAROLE DE CLIENT

L’Organisation météorologique mondiale rend son siège plus vert

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) profite de la rénovation de ses infrastructures sanitaires et électriques pour se raccorder au réseau thermique renouvelable GeniLac, conçu par SIG. Une transition énergétique qui résonne comme une évidence pour son secrétaire général.

Textes: Oriane Grandjean - Photo: OMM

Un ovale de 120 mètres de long et de neuf niveaux posé entre le Palais des Nations et l’Organisation mondiale du commerce: la haute silhouette de verre du siège de l’OMM ne passe pas inaperçue dans le paysage de la Genève internationale. Au cœur d’une importante campagne de rénovation, cet édifice va voir son bilan carbone s’alléger de manière significative.

◖◖ Le raccordement au réseau GeniLac est un élément essentiel de notre stratégie de réduction des émissions. ◗◗

Petteri Taalas, secrétaire général de l’OMM

Il faut dire que favoriser des solutions respectueuses du climat est devenu essentiel dans le domaine du bâtiment, qui fait partie des plus grandes sources d’émissions de CO2 en Europe. «Les solutions de chauffage et de refroidissement qui ne nécessitent pas d’énergie fossile deviendront courantes dans le cadre des mesures pour le climat, estime Petteri Taalas, secrétaire général de l’OMM. Notre organisation ne ménage pas ses efforts pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre en vue d’atteindre l’objectif fixé par la Confédération, à savoir zéro carbone d’ici à 2050. Et le raccordement au réseau GeniLac, tant pour le refroidissement que pour le chauffage, est un élément essentiel de cette stratégie.»

Déjà en avance sur son temps

Construit à la fin des années 1990, le bâtiment de l’OMM, conçu par les architectes Rino Brodbeck et Jacques Roulet, faisait déjà preuve d’avant-gardisme sur le plan environnemental: «Ses systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation étaient à la pointe, précise Anthony Duncker, directeur des infrastructures de l’OMM. L’utilisation de puits canadiens permettait de récupérer l’énergie stockée dans le sol.»

 

Toutefois, en un peu plus de vingt ans, matériaux et techniques ont évolué, et on peut faire encore mieux aujourd’hui: «La technologie nous offre des options plus efficientes que celles disponibles au moment de la construction, note Anthony Duncker. Ce projet de rénovation vise à mettre à jour tous ces systèmes et à tirer parti des progrès pour remettre le bâtiment à la pointe de la gestion environnementale.»

 

Tempéré grâce au lac

Le point central du chantier est sans conteste le raccordement au réseau GeniLac. Des équipements modernes de chauffage et de refroidissement, tels que des pompes à chaleur, seront installés en collaboration avec SIG. L’approche est dans l’air du temps, car les réseaux thermiques reposant sur l’utilisation de l’eau des lacs se profilent comme des éléments essentiels pour l’avenir. «On s’attend à une plus large utilisation des systèmes de pompes à chaleur, explique Petteri Taalas. Les solutions de chauffage et de refroidissement à base d’eau sont attrayantes sur les rives des lacs, des rivières ou des mers.» Autant dire que Genève a une carte à jouer en la matière. De nombreux bâtiments de la ville, comme le Palais des Nations, sont d’ailleurs déjà reliés à GeniLac.

 

La gestion de la température n’est pas le seul aspect qui permettra de rendre le siège de l’OMM plus efficient: luminaires LED à haut rendement, système intégré de gestion du bâtiment pour optimiser la consommation d’énergie, panneaux photovoltaïques intégrés sur le toit, bornes de recharge dans le parking pour encourager l’utilisation de véhicules électriques... De quoi permettre à l’OMM de continuer à remplir sa mission tout en montrant la voie dans le domaine de la transition énergétique.

 

www.public.wmo.int/fr