fr Nourrir les corps et les esprits

Edition été 2021

En bref

Nouvelles du développement durable et actualités SIG

breve_ete_2021_sommaire

Idées durables

Quand le béton recyclé fait d’une pierre deux coups

idee_ete_2021_sommaire_02

Idées durables

GeniLac poursuit son déploiement urbain

geni_ete_2021_sommaire

SIG et vous

Abaissement partiel du Rhône, pour la sécurité des Genevois∙es

coulisse_ete_2021_sommaire

Partenaires

SIG au cœur de la vie locale

parteniaria_ete_2021_sommaire

SIG et vous

Vernier rallume les étoiles

sig_ete_2021_sommaire

Rencontre

Au cœur de l’atelier

rencontre_ete_2021_sommaire

Saveurs

Nourrir les corps et les esprits

saveurs_ete_2021_sommaire

Nature

Les ambassadeurs de la biodiversité

nature_ete_2021_sommaire

Agenda

agenda_ete_2021_sommaire

VIVRE

 Saveurs 

 

Nourrir les corps et les esprits

 

En été, le Théâtre de l’Orangerie est un théâtre. En hiver, il se mue en orangerie, où plantes et arbres sont entreposés à l’abri du gel. Ouvert de juin à septembre, le lieu mêle écologie, culture et gastronomie. En effet, sa buvette propose de déguster une alimentation respectueuse de l’environnement et des espèces. Mais pas uniquement…

 

Texte : Joëlle Loretan // Photo: Vanina Moreillon

Nous sommes début juin et dans quelques jours la buvette du Théâtre de l’Orangerie va ouvrir. Elea Di Lorenzo est impatiente: «C’est le printemps, la nature est en pleine éclosion et je me sens pareille!» L’accent sud-américain de cette cheffe de cuisine illumine un peu plus son enthousiasme. Spécialisée dans la cuisine végétalienne (végane), elle propose depuis de nombreuses années de se passer de viande, sans se priver ni de créativité, ni de saveurs. «J’ai grandi en Argentine, j’y ai fait mes premières expériences avec la cuisine végétale, avant de fonder une école de cuisine avec des collègues.» Sur la carte de la buvette, exit donc les produits animaux et tous ceux qui en sont issus. Proposer une cuisine végétalienne dans un lieu public reste toutefois un challenge, selon Romain Lemoine, responsable de la buvette: «Il faut réussir à plaire à un public éclectique. L’idée est donc de proposer des plats végans qui soient avant tout bons et accessibles.»

 

LES GOÛTS ET LES COULEURS

«J’aime composer des assiettes vivantes et colorées», prévient la cheffe Elea Di Lorenzo. Quant aux saveurs, elles ne manquent pas d’originalité. Voyez plutôt: velouté froid de brocoli-menthe, soupe d’oseille-spiruline, houmous betterave-citron vert ou encore gâteau speculoos. Les produits sont de saison, au maximum biologiques, labellisés GRTA* et locaux, voire ultra locaux. «Nous cueillons les herbes aromatiques, les fleurs comestibles, les petits fruits et certains légumes dans le potager devant la cuisine.» En effet, une partie du garde-manger se trouve dans cet espace de 70m2 cultivé en permaculture et en agroécologie. C’est l’association La Libellule** qui gère ce lieu ouvert au public. Du côté des boissons, on mise encore sur le local: Niels Rodin, producteur d’agrumes de la région de Nyon, fournira ses alcools et la distillerie Larusée, située dans le Val-de-Ruz (Neuchâtel), livrera son pastis.

 

L’ÉCOLOGIE, LA CULTURE ET LA CUISINE

La buvette, c’est aussi un espace artistique à part entière, comme l’explique Romain Lemoine: «Nous sommes intégrés à la programmation culturelle du théâtre. Des ateliers, des rencontres ou des activités sont organisés en lien avec tout l’écosystème du Théâtre de l’Orangerie. Nous souhaitons également questionner notre rapport à l’alimentation et inciter à repenser nos habitudes.» Et pour celui qui est également bénévole au sein de l’épicerie genevoise écoresponsable Le Bocal Local, il règne dans ce lieu une atmosphère particulière. «Il y a ici une ambiance et une énergie magiques. A partir du moment où on découvre cet endroit, on a envie d’y revenir.»

La buvette du Théâtre de l’Orangerie

Ouverture du 17 juin au 12 septembre

Parc La Grange, quai Gustave-Ador 66b

* Genève Région – Terre Avenir (GRTA) est une marque de garantie de l’Etat de Genève. Elle permet d’identifier les produits de l’agriculture de la région genevoise.

** L’association La Libellule vise à sensibiliser le public à l’observation, l’intégration et la protection de la nature. www.lalibellule.ch