fr Nouvelles du développement durable et actualités SIG

Edition printemps 2022

En bref

Nouvelles du développement durable et actualités SIG

breve_sommaire

Innovation

WasteOlas: la start-up qui projette de recycler le CO2 à la source

waste_sommaire

Eco-responsable

Une paysagiste veut vous faire marcher sur les vagues

paysagiste_sommaire

SIG et vous

Le défi de la chaleur renouvelable

vengeron_sommaire

SIG et vous

La Cave Valaisanne se réinvente

cave_sommaire

Rencontre

Une gourde unique plus durable que jamais

gourde_sommaire

Partenaires

SIG au cœur de la vie locale

partenaire_sommaire

Vivre

Une microforêt japonaise pousse au cœur de Genève

micro_sommaire

Saveurs

Vroom: démarrage en trombe

vroom_sommaire

Agenda

agenda_sommaire

EN BREF

Montez au filet

 

Le club de tennis de SIG (TCSI) ouvre ses portes au grand public pour une nouvelle saison. Celle-ci marque un tournant dans l’histoire du club, puisqu’un nouveau comité en a pris les rênes. Situé à Chêne-Bourg, dans un cadre bucolique le long de la Seymaz, le TCSI est facile d’accès en transport individuel avec son parking gratuit, ou en transports collectifs (lignes 1, 9, 31, 34 et 38 des TPG, arrêt «Seymaz» à 2 minutes à pied). Quatre courts en terre battue, deux terrains de pétanque, tables de ping-pong, restaurant, aire de jeux sécurisée, animations toute l’année pour petit·e·s et grand·e·s, il y en a pour tous les goûts. Profitez-en!

Au revoir le bulletin de versement, bonjour la QR-facture!

 

La QR-facture modernise le trafic des paiements suisses. Elle remplacera les bulletins de versement actuels au 30 septembre 2022, mais chaque entreprise choisit la date de sa mise en application.

SIG a décidé de passer le cap au printemps prochain. Vous recevrez donc vos factures avec un QR-code suisse dès le mois d’avril. Celui-ci contient toutes les informations pour un paiement pratique, automatique et efficace.

Eyecap’, la natation pour tous

 

Pour permettre aux malvoyants de pratiquer la natation sans être accompagnés en permanence d’un nageur valide, quatre étudiants de la Haute Ecole de gestion de Genève ont mis au point Eyecap’, un concept de bonnet de bain connecté doté de capteurs. L’idée leur a valu d’être sélectionnés par l’incubateur de la HES-SO Pulse, et ils cherchent désormais un partenaire pour développer un prototype.

OVO, le dernier kilomètre à vélo

 

Le vélo-cargo, chaînon manquant dans la mobilité urbaine? Les deux fondateurs d’OVO en sont convaincus: ils voient la ville de Genève comme un écosystème où les trajets aller et retour peuvent être optimisés grâce à l’informatique et à des micro-dépôts servant de relais aux coursiers. Restaurants, commerces, PME et transporteurs profitent déjà de leurs services.

Une action conjointe pour une Genève plus durable

 

Fin 2021, SIG et les tpg se sont associés lors d’une opération spéciale en faveur de la transition énergétique et de l’écomobilité. A cette occasion, plus de 1700 Genevois·es qui ont opté pour Electricité Vitale Vert ont reçu un bon d’achat d’une valeur de CHF 20.–, valable pour l’achat ou le renouvellement d’un abonnement de transports publics unireso.

En balade à la Gavotte avec le Grand JD

 

L’association de la Gavotte a totalement réaménagé ses terrains situés en bordure de l’Aire. A travers une nouvelle vidéo de la série GE-XPLORE, le Grand JD, célèbre youtubeur et vidéaste genevois, vous invite à y découvrir un étang aux multiples facettes: biotope pour la faune et la flore, bassin de collecte des eaux pluviales, mais aussi espace de sensibilisation pour les nombreux enfants fréquentant le site. Un projet financé par le Fonds Electricité Vitale Vert, grâce aux 70 000 Genevois·es ayant choisi Electricité Vitale Vert.

Ferme de la Gavotte, 138, chemin des Verjus, 1212 Grand-Lancy

Reporter de guerre

 

L’aiglon blessé: c’est sous ce titre que le photographe genevois Demir Sönmez raconte le conflit dans le Haut-Karabagh. Parti sur place pour documenter la guerre qui dévaste cette région du haut-plateau arménien, il y réalise des images au péril de sa vie. Un précieux témoignage photographique.

Disponible à Genève à la librairie Le Rameau d’or, à la Librairie du Boulevard et chez Arménie, Culture & Saveurs.

Potions magiques écologiques

  

Depuis 2018, Louisa Saratsiotis propose une gamme de produits d’entretien naturels et locaux à l’enseigne des Potions d’Adèle. Bios, sains, efficaces, sans agents conservateurs ni parfums chimiques, utilisés aussi bien par des particuliers que des collectivités, ils lui ont valu de remporter la Bourse cantonale du développement durable. L’entrepreneuse les distribue aujourd’hui dans une trentaine de points de vente, et organise également des ateliers pour partager son savoir-faire.

Une plateforme pour moins d’achats inutiles

 

Avant d’acheter un objet neuf, pourquoi ne pas chercher s’il existe en seconde main ou en location? Le projet «ge-reutilise», lancé en novembre dernier par la Ville de Genève, la section genevoise de la FRC (Fédération romande des consommateurs) et les communes de Bernex, Carouge, Grand-Saconnex, Lancy, Meyrin, Onex, Plan-les-Ouates, le projet permet aux consommateur·trice·s de trouver des points de vente de seconde main ou de location à proximité. Ce site complète les services proposés par la plateforme ge-repare.ch, qui promeut la réparation d’objets auprès d’acteurs locaux. 

Vous avez un projet solaire photovoltaïque? N’attendez plus!

  

Suite au succès de la Prime solaire 2021, qui a contribué à la réalisation de près de 600 nouvelles installations photovoltaïques à Genève, SIG a décidé de renouveler ce soutien en 2022. Ainsi, pour toute nouvelle installation d’une puissance allant jusqu’à 30kWc (environ 170 à 200m2) mise en service en 2022, bénéficiez d’une prime offerte par SIG avec le soutien d’Electricité Vitale Vert.

Son montant représente 33% de la rétribution unique fédérale (PRU) et vient s’ajouter à cette dernière. Concrètement, cela peut représenter jusqu’à 4450 francs. Par ailleurs, pour des installations soumises à des contraintes patrimoniales, la Prime solaire peut atteindre 50% de la PRU. 

Une campagne de prospection du sous-sol inédite

 

Pendant cinq semaines, onze camions vibreurs ont sillonné le canton et une partie de la France voisine afin de cartographier précisément le sous-sol et de localiser les endroits les plus favorables à l’exploitation de la géothermie. Pas moins de 38’000 points vibrés ont été enregistrés par 21’000 géophones, 200 personnes sur le terrain en alternance ont quadrillé le territoire, 6 jours sur 7, de nuit et par tous les temps.

Cette opération comportait de nombreux défis, liés notamment à la complexité du territoire: zones viticoles, forestières, campagnardes, lacustres, urbaines très denses et industrielles. Les données récupérées représentent environ 100To et sont maintenant en cours de traitement. Locale et renouvelable à 100%, la géothermie pourrait couvrir 20% des besoins du canton en chaleur et en froid à l’horizon 2035.

Photographies et illustrations: © DR et Adobe Stock