fr SIG au cœur de la vie locale

Edition été 2022

En bref

Nouvelles du développement durable et actualités SIG

En bref - Sommaire

Innovation

Enerdrape, révolution dans la géothermie

Enerdrape - Sommaire

Eco-responsable

Une mode qui respecte le vivant

Mode - Sommaire

Coulisses

Des quartiers modèles pour un avenir durable

Quatiers - Sommaire

Partenaires

SIG au cœur de la vie locale

Partenaires - Sommaire

Parole de client

Avec Eco Peinture, les bâtiments prennent une note verte

Eco Peinture - Sommaire

Rencontre

Colibrille: bichonner son intérieur et assainir l’environnement

Colibrille - Sommaire

Nature

Au bonheur des bêtes

Bioparc - Sommaire

Saveurs

Refettorio Genève, le restaurant qui donne goût à l’entraide

Refettorio - Sommaire

Agenda

Agenda - Sommaire

SIG et vous

PARTENAIRES

Celine van Till pédale vers Paris 2024

Il y a des parcours qui forcent l’admiration, et celui de Celine van Till est de ceux-là. Sportive accomplie, la Genevoise est l’une des athlètes paralympiques suisses les plus renommées. A tout juste 30 ans, celle qui a dû réapprendre à parler et à bouger suite à un grave accident de cheval qui l’avait laissée partiellement tétraplégique et malvoyante en 2008 se lance un nouveau défi: le cyclisme. «Je crois que j’ai trouvé la discipline qui me convient», confie-t-elle après avoir disputé, depuis une quinzaine d’années, certains des plus grands rendez-vous mondiaux de para-dressage et d’athlétisme. Et on veut bien la croire: à peine six mois après ses premiers tours de roue, Celine van Till remportait fin mai un double titre de championne d’Europe en contre-la-montre et en cyclisme sur route. «Ces médailles me montrent que j’ai bien fait de reprendre ma carrière sportive», sourit-elle.

Photo: Sam Buchli

En 2021, la Genevoise avait en effet pensé tout arrêter suite à une chute en sprint qui avait provoqué un traumatisme crânien, mais c’était compter sans la découverte du vélo et les encouragements de l’entraîneur de l’équipe nationale de cyclisme. «Le sport fait partie intégrante de ma vie. Chaque entraînement est une petite victoire pour moi-même, et chaque compétition un facteur de motivation. Impossible de résister à cette adrénaline!» C’est sur un vélo de course à trois roues que l’athlète dispute début 2022 ses premières étapes de Coupe du monde. En ligne de mire, la finale mondiale qui se disputera au Québec en août, et les Jeux paralympiques de Paris 2024. «Il reste beaucoup à faire d’ici là, mais j’ai bien l’intention d’y être.» Pour atteindre ce nouvel objectif, elle peut compter sur le soutien de précieux partenaires, dont SIG: «Ils ont été les premiers à me suivre dans cette aventure, confie-t-elle, reconnaissante. SIG est mon sponsor historique et me fait confiance depuis 2012.»

Le deuxième livre de Celine van Till, «Tout est possible. D’une situation à l’autre», est paru en 2021 aux Editions Slatkine. www.celinevantill.ch

Coup de propre sur le Léman

Comme chaque année, la rade de Genève bénéficiera d’un bon nettoyage automnal les 17 et 18 septembre prochain. Grâce à l’infatigable engagement de Patty Moll et du club Aqua-Diving, qui avait lancé cette initiative il y a déjà 30 ans, l’action a déjà permis de retirer des tonnes de détritus des eaux du Léman. Le bilan donne le vertige: 17 500 kilos de déchets en tout genre, 8125 canettes en aluminium, 7700 bouteilles en verre, 5325 bouteilles en PET, 24 vélos, 86 pneus et 34 chariots, mais aussi des porte-monnaie, un barbecue et un coffre-fort...

 

Le succès de cette campagne de nettoyage est dû aux nombreux bénévoles qui s’engagent chaque année: plongeurs, marcheurs, propriétaires de bateaux ou donateurs, chacun trouve le moyen de participer à cette action genevoise qui constitue le pendant local d’événements internationaux comme le Beach Clean Up mondial et Dive Against Debris. La Police de la navigation et la Société du sauvetage de Genève participent à l’encadrement et à la sécurisation de l’événement, qui est soutenu par SIG depuis plusieurs années.

 

Nettoyage annuel du lac, 17 et 18 septembre.

Rendez-vous devant les Bains des Pâquis dès 8 heures.

Inscription obligatoire: tél. 079 606 25 06, www.nadl.ch

Le théâtre où l’on danse sous la pluie

Le projet s’appelle «Swingin in the rain», et il puise ses racines dans l’exploration que mène, depuis plusieurs années, le Théâtre de l’Orangerie autour des questions liées au climat et à notre relation à la planète. C’est dans ce cadre que l’équipe de l’institution a souhaité aller plus loin en créant une installation à la fois pédagogique, divertissante et utile. L’objectif? Offrir à toutes et à tous la possibilité d’appréhender la transition écologique avec un regard optimiste. Construites en 1856 en bordure du jardin potager de la Villa La Grange, l’Orangerie-Théâtre et les deux serres qui l’entourent connaissent donc une nouvelle mutation pour se mettre en phase avec les défis climatiques contemporains. Articulé autour du thème de l’eau, le projet «Swingin in the rain» repose sur une nouvelle couverture de la scène extérieure, qui sert également de point de captage de l’eau de pluie. L’or bleu est stocké dans une citerne, pompé et diffusé par des dizaines de brumisateurs sur les plantes qui poussent à deux pas, mais aussi sur les balançoires attachées directement à la structure métallique de l’installation. Un bel exemple de rencontre fructueuse entre culture et réflexion écologique.

 

Théâtre de l’Orangerie, parc La Grange, quai Gustave-Ador 66B, tél. 022 700 93 63, www.theatreorangerie.ch

Le Prix IDDEA fête ses 10 ans

C’est en 2012 que le Prix IDDEA (Idées de développement durable pour les entreprises d’avenir) a été organisé pour la première fois. Depuis, il revient chaque année grâce aux efforts de l’association du même nom pour encourager, accompagner et récompenser – 4 prix sont mis en jeu, dont l’un remis par SIG, qui fait par ailleurs partie du jury – les projets d’entreprises durables et innovantes. Les propositions soumises doivent répondre à trois critères: elles doivent être économiquement viables, écologiques et socialement utiles. Recyclage et récupération, mobilité douce, production artisanale et locale, alimentation durable, l’éventail des domaines soutenus lors des dernières éditions est large. Pour la cuvée 2022, 17 projets ont été sélectionnés. Les candidat∙es retenu∙es bénéficieront pendant six mois de conseils et de formations dispensés gratuitement par des expert∙es issu∙es de structures reconnues comme GENILEM, Fondetec, APRÈS ou HEG Genève, jusqu’à la réalisation de leur plan d’affaires.

 

Pour fêter dignement ce dixième anniversaire, l’équipe organisatrice a mis sur pied des opérations spéciales, comme la création d’un crowdfunding pour trois anciens participants en partenariat avec SIG Impact, la participation au festival Alternatiba Léman, la réalisation d’un film rétrospectif ou encore une soirée de gala exclusive.